Les conditions de mon soutien à Nicolas SARKOZY

Newsletter du 17 septembre 2014 : LES CONDITIONS DE MON SOUTIEN A NICOLAS SARKOZY

 
Nous allons apprendre, dans quelques jours, la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP.
Cela entre dans une stratégie visant à reconquérir l'Elysée en 2017.
 
En tant que conseiller municipal UMP de Neuilly, je tiens à vous expliquer ma position.
 
Je pense que Nicolas Sarkozy est, à ce jour, le meilleur candidat pour l'élection présidentielle de 2017.
 
Il n'est pas envisageable, pour le bien de la France et des Français, que la gauche continue à être au pouvoir après 2017. 
La politique menée depuis mai 2012 est dévastatrice pour notre pays.
Il serait très dangereux, pour la France et pour les Français, que l'extrême droite puisse arriver au pouvoir, comme cela semble possible pour la première fois.
 
Quand je lis les propos de M. Fromantin, candidat à la présidence de l'UDI, qui affirme que son parti doit envoyer impérativement un candidat au premier tour de l'élection présidentielle, à côté de celui de l'UMP, je trouve cela irresponsable car les 5 ou 6% obtenus par l'UDI risqueraient de provoquer un second tour PS / FN. Cela serait dramatique pour la France !
 
Je pense donc que Nicolas Sarkozy serait le meilleur candidat à l'élection présidentielle.
 
Cependant, je ne souhaite pas apporter un soutien aveugle. En effet, je mets à mon soutien certaines conditions. Des conditions qui me paraissent indispensables.
 
La première est la suppression de l'ISF. Comme l'a démontré, entre-autres l'Institut Montaigne, l'ISF a cassé l'investissement en France et sans investissement, pas de croissance !
La deuxième concerne la libéralisation du marché du travail et la suppression des 35 heures qui permettraient d'enlever ces freins colossaux à l'emploi.
La troisième est que la France retrouve son indépendance à l'égard du Qatar qui finance les terroristes islamistes. Il convient de supprimer les avantages énormes octroyés aux investisseurs du Qatar en France (comme par exemple l'exonération de l'impôt sur les plus-valeurs immobilières).
 
Alors, à ces conditions essentielles, je serais le premier soutien de Nicolas Sarkozy à Neuilly.
 
Franck KELLER
Conseiller Municipal UMP
Président du Groupe "Unis Pour Neuilly"