Gérons mieux les budgets de la ville de Neuilly

Newsletter du 21 octobre 2014: GERONS MIEUX LES BUDGETS DE NEUILLY !
 
 
En cette période de crise économique, de nombreux Français sont de plus en plus taxés et voient leurs prestations familiales ou sociales diminuer voire disparaître.
 
Nous pourrions espérer une meilleure gestion de la part de la Mairie de Neuilly dont l'endettement a toujours été particulièrement faible grâce à la bonne gestion financière des années 1970-2000. Achille Perretti puis Nicolas Sarkozy ont ainsi permis aux Neuilléens d'avoir des taxes foncières et des taxes d'habitation parmi les plus faibles de France. Leurs successeurs n'ayant pas fait de folies financières, cette situation perdure encore aujourd'hui.
 
Cependant, nous avons découvert, à notre arrivée au Conseil Municipal, en avril 2014, des pistes d'amélioration qui permettraient soit de baisser les impôts locaux, soit d'apporter beaucoup plus de services aux Neuilléens (crèches, maisons de retraite, activités sportives ou culturelles, sécurité...).
 
Tout d'abord, voici quelques chiffres concernant Neuilly. 
Notre commune a 61.700 habitants. 
Le budget de fonctionnement est de 152 M€ provenant pour 100 M€ de taxes et impôts (dont 59 M€ des taxes foncières et d'habitation, 7 M€ de la taxe d'ordures ménagères ou 10 M€ des droits de mutation). Parmi les dépenses de fonctionnement, 50 M€ servent à payer les 1.200 employés municipaux. 
Le budget d'investissement est, quant à lui, de 42 M€.
 
Voici deux exemples concrets de la mauvaise gestion actuelle.
 
Nous avons une forte augmentation des charges de personnel qui atteignent 33% du budget de fonctionnement de la ville. C'est beaucoup !
Nous avons d'une part certains salaires très élevés et d'autre part une masse salariale très importante.
 
La Chambre Régionale des Comptes a pointé le salaire "très élevé" du Directeur des Services de la Ville nommé en 2008 (plus de 8.000 € nets par mois) qui n'avait pourtant ni les titres ni l'expérience pour cette fonction. En plus, le Maire a décidé, en avril 2014, d'accorder, au Directeur des Services, un logement de fonction luxueux avec une prise en charge par la Ville du loyer (c'est normal), mais aussi de son chauffage, de son eau et même de son électricité. C'est choquant !
Je pense qu'il faut que le Maire arrête au plus vite d'accorder certains privilèges à ses proches.
 
D'autre part, nous avons désormais à Neuilly 1.200 employés municipaux, soit 1 pour 50 habitants. C'est énorme !
Surtout, que les services apportés aux Neuilléens sont d'un niveau moyen voire faible, en comparaison avec d'autres villes voisines comme Puteaux, Levallois ou Issy-les-Moulineaux.
 
Je pense donc qu'il conviendrait de diminuer de 10% la masse salariale. Cela permettrait d'économiser 5 M€.
 
Deuxième exemple, l'opération de Sainte-Anne avec le Théâtre des Sablons.
Le Maire annonçait en mars 2009 que l'opération coûterait 42 M€ et durerait au maximum 2 ans. Au final, les travaux ont duré 1 an de plus et ont coûté 16 M€ de plus pour atteindre la somme colossale de 58 M€. Cela représente 950€ par habitant !
Combien le Théâtre a-t-il d'abonnés aujourd'hui ? Environ 2.000 personnes, soit à peine 3% de la population de Neuilly.
Nous remarquons que le Maire ne communique pas sur ces chiffres...
 
Et, que découvrons-nous à l'occasion du vote des budgets supplémentaires 2014 ? Qu'étant donné que le Théâtre des Sablons est très déficitaire, la Ville a décidé d'octroyer une subvention annuelle de 3 M€, dans le budget de la Ville, pour combler le trou financier.
 
Enfin, les entreprises qui ont réalisé les travaux se sont vues appliquer 1,4 M€ de pénalités de retard conformément aux contrats signés. Mais, le Maire a fait voter l'annulation de ces pénalités lors des Conseils Municipaux d'avril, mai et juin 2014. Pourquoi ?...
 
Voilà donc une opération très chères (58 M€) avec un budget non-maîtrisé qui conduit à créer un Théâtre très déficitaire (il serait en faillite sans la subvention annuelle de 3 M€).
 
Ces deux exemples, parmi tant d'autres, démontrent clairement qu'il est urgent de gérer avec plus de rigueur et de professionnalisme les budgets de la Ville de Neuilly dans l'intérêt des Neuilléens.
 
Franck KELLER
Conseiller Municipal UMP
Président du Groupe "Unis Pour Neuilly"